Bonjour, je m’appelle MOVY et je suis votre compagnon pour cette campagne qui a pour objectif de vous emmener tous, petits et grands vers une activité physique et sportive régulière : pour votre santé, votre bien-être et votre plaisir.

Le vélo revient à la une - Comment acheter, comment faire?

22.09.2016, 14:22

CONSEIL – INFO- VÉLO

Le vélo revient à la une avec d’un côté les grandes courses cyclistes nationales et internationales, mais aussi avec les nombreuses occasions de randonnées à bicyclette ou rallyes organisées par les clubs cyclistes du pays. A ne pas oublier : la Journée nationale de la bicyclette qui a eu lieu ce lundi de pentecôte 9 juin à Pétange. Une telle journée nationale nous rappelle que le vélo est à la portée de tout le monde: enfants, jeunes, adultes, personnes âgées. C’est un des moyens pour être actif, ceci sous des aspects différents mais complémentaires : on peut faire du vélo en l’utilisant comme moyen de transport, par exemple pour aller au travail ou à l’école ou pour se déplacer à une destination déterminée. On parle alors souvent de mobilité douce (ou comme disent les Suisses de « human powered mobility »). Ou bien on se met en selle pour son plaisir, ses loisirs actifs, son activité physique régulière dans un but de santé, de plaisir, de bien-être. Ou encore, privilège des plus jeunes et des plus doués, on le pratique comme sport de compétition, voire de haute compétition. Actuellement nous disposons au Luxembourg d’un certain nombre de sportifs de haut niveau s’adonnant à ce sport à hautes exigences.


OÙ ET COMMENT FAIRE DU VÉLO ?

Tu possèdes un vélo, plus ou moins sophistiqué et équipé ? Le beau temps t’incite à monter en selle ? Tu ne sais pas trop où t’adonner à ce plaisir ?

Sache que tout au long de l’année, pratiquement chaque weekend de la bonne saison, les clubs affiliés à la Fédération du Sport cycliste Luxembourgeois (FSCL) organisent des rallyes ou randonnées, qui sont ni plus ni moins des propositions d’itinéraires en dehors des grands axes de circulation que peuvent emprunter les intéressés, le plus souvent avec des distances diverses en fonction de l’intérêt, de l’envie et du niveau de pratique des inscrits. Beaucoup de participants se retrouvent au départ en petits groupes d’amis ou en famille. Le calendrier de ces épreuves est à consulter sur http://www.fscl.lu/sport-loisir/. Les distances proposées se situent entre 30 et >100km. C’est à essayer ! Il paraît qu’on y attrape facilement le virus du vélo…..

Tu as envie de faire du vélo, seul ou avec des amis ou avec ta famille, à des moments qui t’arrangent en hors de toute contrainte horaire et de calendrier ? Alors un réseau national de pistes cyclables avec un total de 600 km réparties un peu partout dans le pays t’attendent. Ce sont des chemins macadamisés, le plus souvent en dehors des voies ouvertes à la circulation automobile, traversant des contrées calmes et agréables, réservés aux cyclistes et aux piétons. Certains itinéraires empruntent des tracés d’anciennes lignes de chemin de fer, ce qui implique qu’il n’y a pas de dures montées ou de dangereuses descentes. Idéal pour des débutants et des familles ! Le détail sur les pistes cyclables peut être consulté sur http://www.pch.public.lu/reseau_routier/pistes_cyclables/ Tu peux aussi te procurer cette carte mis en vente par la « Lëtzebuerger Velos Initiativ » (voir sur http://www.lvi.lu/velokaart/home.html) ou encore visiter le site de cette association qui milite fortement pour la pratique du vélo dans notre pays :www.lvi.lu


DU VÉLO EN VILLE ?

Tu penses qu’utiliser le vélo en ville est dangereux ? Que les cyclistes n’ont pas leur place dans la circulation folle des villes ? Certaines villes, notamment la Ville de Luxembourg ont instauré un réseau grandissant d’ »itinéraires cyclables », parties de la chaussée réservée aux cyclistes exclusivement et clairement signalisées et marquées et qui garantissent une sécurité nettement accrue par rapport à la circulation normale. Une info sur les itinéraires cyclistes de la ville de Luxembourg au total 152 km) se trouve sur http://www.vdl.lu/Mobilit%C3%A9/V%C3%A9lo/Itin%C3%A9raires+et+promenades.html

TU N’AS PAS DE VÉLO ?

De nos jours, il n’est plus absolument nécessaire de posséder un vélo pour faire du vélo ! Un peu partout existent des points de location de vélos, à commencer par les villes qui ont installé un système de location très performants tels vel’oh ! (Ville de Luxembourg) ou Vël-ok (Ville d’Esch/Alzette). Dans des régions touristiques des initiatives de location de vélos sont implantées : www.rentabike-mellerdall.lu/, www.rentabike.lu (Diekirch), www.entente-moselle.lu/rentabike-miselerland.


APPRENDRE À ROULER EN VÉLO

Peut-être n’est tu pas très habile à vélo ou même ne sais-tu pas rouler à vélo en toute confiance ? il y a remède à cela ! La Ville de Luxembourg, en collaboration avec la « Lëtzebuerger Velos Initiativ » (LVI) organise chaque année des cours de vélo pour adultes. Info sous www.lvi.lu/

Pour les enfants, le Ministère des Sports a mis en place sa campagne « Sëcher um Velo », animé par son collaborateur Kim Kirchen, ancien coureur cycliste professionnel. Kim Kirchen se déplace dans des écoles, maisons-relais ou clubs de sport avec un parcours spécialement conçu et truffé de situations d’apprentissage. Détails et formulaire d’inscription : www.sport.public.lu/fr/sport-loisir/secher-mam-kim/index.html

La sécurité routière s’investit depuis des années avec son programme « Coupe scolaire » en testant les aptitudes des élèves de l’enseignement fondamental à s’intégrer dans la circulation normale de leur localité. A signaler aussi le projet « Mam Velo an d’Schoul »lancé par la Ville de Luxembourg dans les écoles de certains quartiers, projet qui stimule les élèves à venir à l’école à vélo en créant les conditions propices à cette intention.


SPECIAL ENFANTS

Un petit mot concernant l’apprentissage du vélo pour les tout petits. Un jeune enfant qui apprend à rouler à vélo est placé devant plusieurs problèmes à la fois : il doit tenir un équilibre, doit manipuler le guidon pour assurer la direction voulue et doit s’occuper de la propulsion, c.à.d. du pédalage. C’est souvent trop à la fois, c’est pour cela qu’on lui enlève un des problèmes, à savoir celui de l’équilibre. Un remède serait celui des roues de soutien à l’arrière. Cette méthode est aujourd’hui déconseillée et tend à disparaître. En effet, en étant aidé par des roues bilatérales dans la recherche de l’équilibre en roulant (le vélo c’est une question d’équilibre dynamique !!), l’enfant ne peut pas construire par tâtonnement un équilibre naturel et sera inexorablement surpris et désorienté, le jour où les parents lui enlèveront les roues sustentatrices. Il en est de même pour les efforts faits par les parents de « tenir » en équilibre leur enfant en marchant ou en courant à côté ; là non plus l’accès à l’équilibre n’est pas garanti.

De nos jours, on préconise l’utilisation d’un vélo sans pédales (Laufrad). L’enfant est assis sur une selle de façon à toucher le sol avec ses pieds. Il avance en « se poussant » alternativement avec ses deux pieds au sol, comme avec une trottinette, mais des deux côtés. L’enfant peut se concentrer sur la recherche de l’équilibre, tenir le guidon pour définir la trajectoire et- en cas de déséquilibre ou de danger - toucher des deux pieds par terre en toute sécurité. Il existe actuellement dans le commerce des modèles très bien conçus et pas trop chers. Lorsque l’enfant se sent bien à l’aide sur ce vélo sans pédales, il passera sans problèmes sur un vélo normal (à sa taille bien sûr) et n’aura qu’à s’occuper du problème de pédalage.


CONSEILS

Achat d’un vélo

Avant tout achat de vélo il faut savoir si on veut rouler sur des chemins macadamisés, en forêt sur des chemins forestiers ou même à travers bois, ou encore si l’on veut faire des deux. A partir de cette décision dépend le type de vélo qu’on va acheter : un vélo de route, un vélo tout terrain (VTT) ou bien encore un vélo tout chemin (VTC) pour la version mixte. Viendra ensuite la décision concernant la taille du cadre, les pneus ou encore d’autres équipements. La meilleure solution est de se faire longuement conseiller par un spécialiste dans un magasin spécialisé. Selon l’utilisation qu’on en fait, on peut ajouter des porte-bagages, des pare-boues, de l’éclairage avant/arrière, des réflecteurs, un/des porte-bidon(s). Une protection du plateau avant et de la chaîne évitera de s’y accrocher et de faire une chute. Pour l’achat d’un vélo pour enfants, quelques principes peuvent guider l’acheteur : tout d’abord il faut emmener l’enfant au magasin pour qu’il puisse l’essayer et que les réglages puissent se faire selon sa morphologie (désolé père Noël !). Le premier vélo devrait être un vélo sans pédales (« Laufrad »). Dès que l’enfant montre une très grande aisance sur cet engin, on peut passer à un vélo à pédales, ceci entre 3 et 4 ans. La taille recommandée des roues de ce vélo dépend de son âge/de sa taille selon le tableau suivant :

Âge / Taille

Dimension pneu

6+ / 105 cm

18 pouces

8+ / 120 cm

20 pouces

8+ / 135 cm

24 pouces

Pour la taille du cadre, il n’y a pas de règles strictes ; un conseil au magasin spécialisé et un essai sur les différents vélos mènera à la bonne solution. Un élément important est cependant la hauteur de la selle : assis sur la selle, l’enfant doit pouvoir rester en équilibre à l’arrêt en touchant le sol des deux côtés avec la pointe de ses pieds. Cela lui permettra de pédaler avec aisance, les jambes étant presque tendus au point le plus bas du tour de pédale. Pour s’autres conseils concernant les vélos pour enfants, cliquez sur www.adfc.de

Reste à signaler qu’un enfant de moins de 10 ans n’a pas le droit d’utiliser la voie publique, par contre il a le droit d’utiliser le trottoir (ce qui est interdit aux personnes > 10 ans !


Equipement personnel.

Il est vivement recommandé de porter un casque, quoique cela ne soit pas obligatoire. Il est préférable de porter des vêtements qui rendent le cycliste visible, éventuellement une veste de sécurité avec des éléments réfléchissants. Un pantalon de cycliste comportant des zones rembourrées peut être avantageux, surtout dans le cas de longues sorties. Il ne faut surtout pas mettre de pantalon à jambes larges, sous peine de s’accrocher à la chaîne du vélo ou dans le pignon avant. En général il faut mettre des vêtements en fonction des conditions météorologiques. A côté du casque déjà mentionné plus haut, le port de gants est hautement recommandé afin de protéger la peau de la main en cas de chute et d’amortir les vibrations possibles du guidon. Il est aussi recommandé d’enlever les bagues des doigts ; celles-ci peuvent être source de danger en cas de chute. Pour éviter d’attraper des mouches dans l’œil, des lunettes sont conseillées. Il vaut mieux avoir auprès de soi un kit de réparation au cas où un pneu viendrait à éclater. Enfin une légère veste contre la pluie est à emmener en cas de météo menaçante. Tous ces objets peuvent facilement être stockés dans une veste de cycliste ayant des poches arrières.


Tu es débutant ? Tu ne te sens pas très à l’aise ?

Dans ce cas il faut éviter à tout prix les grandes routes, voire les routes à circulation automobile en général et se replier de préférence sur des espaces sécurisés à l’écart de toute circulation : les pistes cyclables ou des espaces macadamisés comme une cour d’école. Il faut alors s’y exercer. La gamme d’exercices est variée : s’exercer surtout au démarrage, à l’arrêt complet suivi d’un redémarrage, rouler à une main (jamais sans mains au guidon), s’exercer à changer de vitesse, connaître les plateaux avant et arrière, acquérir de la sensibilité pour le freinage, apprendre à rouler en tournant la tête à droite et à gauche.

En partant en randonnée, il faut choisir des distances gérables, augmenter progressivement les distances lors des sorties, ne pas choisir des itinéraires à trajets trop vallonnés, ne pas partir seul de préférence, ne pas se laisser influencer par le train mené par des cyclistes chevronnés, avoir un GSM auprès de soi. S’il y a beaucoup de vent, penser à ce qu’un retour contre le vent va énormément puiser dans les forces. Il est également recommandé d’avoir sur soi un bidon de boisson et, éventuellement, un aliment à sucre rapide.

Le cycliste qui se mêle à la circulation générale est évidemment censé respecter tous les points du code de la route, tant pour l’équipement que pour son comportement de participant au trafic. Etant l’utilisateur de la route le plus fragile, il a tout intérêt à conduire de façon défensive, prêt à freiner au moindre danger. Par contre il ne devrait pas à tout prix prendre systématiquement le bord le plus à droite pour rester dans le champ de vision de l’automobiliste et donc d’éveiller chez lui le réflexe de faire attention au cycliste, pour éviter de toucher avec la pédale le bord du trottoir, pour avoir un petit espace à droite en cas de légère déviation de la trajectoire (« pas trop près du trottoir, pas trop près du ravin »). En tant que cycliste il est important de donner toujours des signes claires pour indiquer aux autres son intention (par exemple pour tourner à gauche..) Un cycliste n’a pas le droit d’ utiliser le trottoir sauf vélo à la main, n’a pas le droit de rouler de front à plusieurs ni d’utiliser les voies pour bus.


Envie de faire du cyclisme dans un club ? 32 clubs cyclistes sont affiliés à la Fédération du sport cycliste luxembourgeois (FSCL). Certaines offrent une école de cyclisme pour jeunes. La liste des clubs se trouve sur http://www.fscl.lu/clubs/

Chaque année en septembre, à l’occasion de la semaine européenne de la mobilité, le vélo est mis en exergue par des actions spécifiques. Le programme peut être consulté sur http://www.mobilite.lu/verkeiersverbond/Semaine-mobilite/

Dans le même ordre d’idées, le « Verkéiersverbond » lance chaque année en juin/juillet l’Initiative « Mam Velo op d’Schaff an an d’Schoul », initiative qui incite les salariés et les élèves à se rendre à leur lieu de travail eou à l’école à vélo. Les détails sont à consulter sous http://www.mvos.lu/


22. Sep 14:23  La course à pied
22. Sep 14:22  Mes enfants et le sport… Conseils aux parents
22. Sep 14:22  Le vélo revient à la une - Comment acheter, comment faire?